L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
6 octobre 2017

Budget 2018 déposé

Une poussière d’augmentation à la RIDR

Le budget 2018 a été acheminé aux MRC membres de la Régie intermunicipale des déchets de la Rouge (RIDR) afin d’être adopté aux séances de conseils.

La Régie intermunicipale des déchets de la Rouge est en bonne santé selon le budget 2018 et les propos de son directeur général Marc Forget.
La Régie intermunicipale des déchets de la Rouge est en bonne santé selon le budget 2018 et les propos de son directeur général Marc Forget.
© Information du Nord - Ronald Mc Gregor

Le budget 2018 a été acheminé aux MRC membres de la Régie intermunicipale des déchets de la Rouge (RIDR) afin d’être adopté aux séances de conseils.

« Les augmentations. On est à .25% du budget global par rapport à l’an passé » partage le directeur général de la régie, Marc Forget. « C’est quasiment un budget nul en augmentation. »

Pourquoi??

« On a moins d’argent pour les projets, les opérations, car l’enfouissement diminue. À ce niveau, on a moins de tonnage, donc pour les redevances, pour payer l’élimination, sont moindres. »

Les services mis ou actuellement en place à la régie n’ont pas vraiment d’impact sérieux sur le budget. « On y arrive à l’interne avec notre personnel. Avec le projet réemploi, très populaire, on y arrive. »

Une tendance??

Cette légère augmentation risque-t-elle d’être une tendance pour les prochaines années?? « Oui. En 2014, on était à 37 000 tonnes. Avec le budget 2018, on est aux alentours de 38 000 tonnes. On va baisser dans deux ans à 26 500 environ. »

Québec exige des régions que le système de collecte de matière résiduelle soit implanté pour 2020 et la RIDR sera au rendez-vous, bien qu’il ajoute que le gouvernement a poussé la date de demande de subventions pour les projets de compostages à 2021.

Chiffres

Au budget 2018, on note que la quote-part des municipalités passe à 4 319 744$ alors que l’an dernier elle s’élevait à 4  539 295$, un écart de 219 552$. Malgré les sommes prises à même les surplus et les autres revenus, la RIDR a une perte de revenus à 75 977$.

Aux dépenses, on peut lire que la compensation à la Ville de Rivière-Rouge est aussi en baisse avec un écart de 1 400$, chutant de 64 400$ à 63 000 en 2018. C’est au niveau des projets et gestion des écocentres de la MRC des Laurentides que les dépenses se font sentir alors que de 806 590$ en 2017, on prévoit 739 285$.    

Partager: