L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
19 décembre 2017

Bilan de chasse du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Chasse à l’orignal: une autre année qui répond aux attentes

Le 19 décembre, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) du Québec rendait publics les résultats de la dernière chasse à l’orignal sur son territoire. On parle ici de plus de 27 600 bêtes.    

Ronald Mc Gregor , journaliste

2017 est une belle année de chasse à l’orignal, semblable aux précédentes.
2017 est une belle année de chasse à l’orignal, semblable aux précédentes.
© Photo Information du Nord – Archives

On apprend que l’activité en 2017 s’est avérée un succès comme l’an dernier. Le MFFP révèle que 27 631 orignaux ont été récoltés, dont 13 631 mâles adultes, 10 953 femelles adultes et 3 047 faons. Les chiffres définitifs ne seront connus qu’à la fin du mois de janvier.

En 2016, la récolte était de 21 649 bêtes, 28 318 en 2015, 21 142 en 2014 et 28 141 en 2013.

« La récolte 2017 est semblable à celle des dernières années permissives, où la chasse aux mâles et femelles adultes et aux faons était autorisée dans la plupart des zones de chasse » partage le ministère lors de l’annonce des résultats. « Les résultats préliminaires de la vente des permis de chasse atteignent déjà un niveau semblable à ceux des années permissives précédentes avec plus de 177 000 permis vendus. La récolte des mâles adultes, qui constitue le meilleur indicateur de la tendance des populations, est stable à l’échelle de la province, une tendance observée depuis le début du plan de gestion en vigueur. »

Une mince diminution de bêtes

Le ministère ne cache pas qu’à moindre échelle, il y a une diminution dans certaines zones de l’Abitibi-Témiscamingue (zone 13), de la Côte-Nord (zone 19), de l’Outaouais et des Laurentides (zones 11 et 12) et en Mauricie (zone 26). Par contre, des augmentations sont enregistrées dans trois régions, soit  Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (zone 1), Mauricie (zone 14) et le Saguenay-Lac-Saint-Jean (zone 28).

Le MFFFP suit de près l’évolution des populations on comprend ainsi que la récolte des orignaux dans toutes les zones de chasse. «Des inventaires aériens sont planifiés en janvier et février 2018 afin de dénombrer les orignaux de la Côte-Nord (zone 18) et de l’Outaouais (zone 12). Ces opérations permettent une gestion optimale des populations d’orignaux au bénéfice des chasseurs du Québec. »

Les résultats en détail sont disponibles sur le site du MFFP.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer