L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
27 septembre 2017

Bilan de la saison estivale de l'OBV RPNS

Les plans d’eau sont en santé

L’Organisme de bassins versants des rivières Rouge, Petite Nation et Saumon (OBV RPNS) présente son bilan de l’été 2017. Comme les précédentes années, les employés ont sillonné les plans d’eau en collaboration avec diverses municipalités des Laurentides et de l’Outaouais. 

Stéphanie Leduc, agente de projets à l’OBV RPNS, prélevant un échantillon de plante aquatique durant l’été 2017.
Stéphanie Leduc, agente de projets à l’OBV RPNS, prélevant un échantillon de plante aquatique durant l’été 2017.
© Thin Lan Choné

L’Organisme de bassins versants des rivières Rouge, Petite Nation et Saumon (OBV RPNS) présente son bilan de l’été 2017. Comme les précédentes années, les employés ont sillonné les plans d’eau en collaboration avec diverses municipalités des Laurentides et de l’Outaouais. 

Les actions étaient d’acquérir des connaissances, de sensibiliser et de protéger des écosystèmes aquatiques.

Pour une 8e année, le projet Bandes riveraines en santé a été reconduit avec succès et il a permis le suivi de 116 bandes autour des lacs Clair et Caché à La Macaza tout en sensibilisant les riverains aux bonnes pratiques à adopter pour les maintenir en santé. Même ouvrage à Papineauville où les employés ont ajouté au projet l’état actuel de 51 propriétés. Afin d’obtenir des données préalables à des coupes forestières, les ruisseaux du lac Chaud ont été étudiés.

Alexia Couturier de l’OBV RPNS poursuit: « La municipalité de Harrington a également collaboré avec l’OBV RPNS, pour une seconde année consécutive, afin d’effectuer un suivi des installations septiques et des bandes riveraines de 165 résidences autour de certains plans d’eau. Ce projet permet à la Municipalité d’obtenir un portrait des systèmes sanitaires des résidences isolées afin d’entreprendre des démarches visant la mise aux normes de celles-ci, s’il y a lieu. »

Autres travaux effectués

Une caractérisation des herbiers de plantes aquatiques de huit lacs habités a retenu l’attention des agents de l’organisme en plus de l’exploration des plans d’eau de la municipalité avec des bénévoles. Cette action a permis de confirmer l’absence de myriophylle à épi. L’eau des bassins versants de gestion de l’organisme sera aussi analysée.

Mme Couturier: « Notons huit stations suivies dans le cadre de différents partenariats avec le MDDELCC, mais également quatre stations financées par la Société de protection de la rivière Maskinongé (PROMA), quatre autres par la municipalité de Duhamel, ainsi qu’une station financée par chacune des municipalités suivantes:  L’Ascension, Labelle, Saint-André-Avellin et Grenville-sur-la-Rouge. Ce sont ainsi 140 échantillons d’eau qui ont été récoltés par l’équipe depuis mai 2017, offrant conséquemment un portrait global de la qualité de l’eau. Ces résultats seront prochainement disponibles sur une carte interactive en ligne sur le site internet de l’OBV RPNS. »

Soulignons que sept autres stations, trois par AGIR pour la Diable et quatre par le Parc national de Plaisance, font l’objet d’un projet de suivi des cours d’eau en milieu agricole.    

Partager: