L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
30 janvier 2018

À Belle et bum le 3 février

Nicolas Gémus entre dans l'écurie de La Tribu

Le Riverougeois Nicolas Gémus a du talent et la maison de productions montréalaise La Tribu a flairé juste en le signant tout récemment. C’est un événement important dans sa carrière et L’Information du Nord voulait un peu plus d’informations.   

Ronald Mc Gregor , journaliste

Nicolas Gémus, nouvellement signé à La Tribu, sur le plateau de Belle et bum (Télé Québec) le 25 janvier dernier. L'émission sera diffusée le 3 février à 21h et en rediffusions lundi à 12h et vendredi à 22h30.
Nicolas Gémus, nouvellement signé à La Tribu, sur le plateau de Belle et bum (Télé Québec) le 25 janvier dernier. L'émission sera diffusée le 3 février à 21h et en rediffusions lundi à 12h et vendredi à 22h30.
© gracieuseté. Claude Dufresne

« Pour l’instant, on a signé en production de spectacles et en gérance » lance au bout du fil Nicolas Gémus à peine 48 heures avant sa performance à Belle et bum. Il déclare être en période de réflexion à savoir s’il produira lui-même son premier album en l’offrant à La Tribu pour la diffusion. Plus clairement, offrir une licence pour le marketing et la distribution de l’album sur les tablettes des disquaires, la radio et les plateformes Internet.

« On regarde comment on fait cela » ajoute l’auteur-compositeur interprète sur un ton sérieux.

Un album début de 2019 ?

De toute évidence, il y aura un album au début de l’an prochain et non un mini-album comme plusieurs artistes l’on fait depuis quelques années. D’ici là, Nicolas Gémus peaufine de nouvelles chansons, tout comme quelques-unes de son passé peu lointain il est vrai, car il semble qu’il y aura du vieux et du neuf sur cet album. Même les temps moins récents se peaufinent, confie Nicolas. « Je veux être vraiment satisfait de mon album à 100% quand il va sortir. »

Armé des nombreux prix gagnés l’an dernier au Festival international de la chanson de Grandby et les autres auparavant, le musicien a des engagements à tenir et tout ça sera sans doute de l’histoire quand, quelque part à l’automne, il entrera en studio. C’est aussi à cette saison qu’il prévoit la sortie d’une nouvelle chanson, mais les détails se font muets.

Côté spectacle, on pourrait le voir d’ici quelques mois en première partie de Tire le coyote, un artiste de La Tribu.

Sur la bonne voie à une vitesse de carrière enviable, Nicolas Gémus sue fort sur son avenir et la récompense du succès est à portée de main.

Il chante à Belle et Bum (Télé-Québec) le 3 février à 21h, en rediffusions lundi à 12h et vendredi à 22h30.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer