L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
12 mars 2018

Dernier volet de l'apprécié sujet

De la Rouge à la Rouge l'exposition qui voyage

Afin de tisser des liens plus forts avec les communautés francophones du Manitoba et du Québec, le collectif d’artistes multidisciplinaires Les Précambriens a élaboré l’exposition itinérante De la Rouge à la Rouge, le dernier volet de deux autres expositions différentes présentées au centre d’exposition de la gare de Rivière-Rouge depuis deux ans.   

Ronald Mc Gregor , journaliste

Départ vers le Manitoba, sur le parquet de l'aéroport Pierre-Elliot Trudeau l'automne dernier, les bannières et l'artiste-peintre François-René Despatis des Précambriens, à gauche. Près de lui, l'historien Richard Lagrange et l'artiste en arts numériques Richard Fournier, coordonnateur de l'exposition.
Départ vers le Manitoba, sur le parquet de l'aéroport Pierre-Elliot Trudeau l'automne dernier, les bannières et l'artiste-peintre François-René Despatis des Précambriens, à gauche. Près de lui, l'historien Richard Lagrange et l'artiste en arts numériques Richard Fournier, coordonnateur de l'exposition.
© Photo gracieuseté

Cette fois, l’exposition a été présentée à divers endroits dans des communautés francophones manitobaines, dont le Musée de Saint-Boniface, le Centre du Patrimoine et l’Université de Saint-Boniface. Plus de mille personnes ont visité l’exposition. On parle d’une exposition on ne peut plus sérieuse.

François-René Despatis, membre des Précambriens, était présent dans la province de l’Ouest afin d’échanger avec les visiteurs.

Les liens entre deux Rouge

Constatant le succès retentissant du projet De la Rouge à la Rouge qui a eu lieu en 2016 dans la ville de Rivière-Rouge, Les Précambriens ont poursuivi leurs démarches en proposant la présente exposition au Manitoba. C’est au volet historique de l’exposition que les honneurs sont mis de l’avant avec les douze bannières comportant les textes explicatifs rédigés par l’historien Richard Lagrange. Il raconte les liens entre les deux rivières Rouge, celles du Manitoba et du Québec, à l’époque de la colonisation à la fin du 19e siècle, où le curé Labelle voyait grand s’étendre la francophonie canadienne.

« Il est question des personnages illustres qui ont contribué grandement au développement de leurs régions respectives : Antoine-Labelle et Louis Riel. Le volet artistique propose une vidéo présentant les membres du regroupement Les Précambriens et leurs œuvres dont un extrait du spectacle Labelle – Légendes du Nord, filmé lors du Festival international de théâtre de Mont-Laurier en 2017, est également projeté à l’écran », d’ajouter Richard Fournier, membre des Précambriens.

De retour dans les Hautes-Laurentides, le vernissage de l’exposition a lieu le 16 mars à 17h au centre d’exposition de la gare de Rivière-Rouge situé au 682, rue L’Annonciation Nord. Les gens sont d’ailleurs invités à complémenter le sujet, avec l’apport du curé Labelle, en la présence de M. Lagrange, à l’aréna de la Ville, le même soir dès 19h30. L’entrée est gratuite. Pour plus d’informations, veuillez consulter la page Facebook Les Précambriens, celle du Comité culturel de Rivière-Rouge ou de la Société d’histoire de Rivière-Rouge.    

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer