L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
12 mars 2018

Tournoi de quilles régional à Rivière-Rouge

Franc succès au tournoi Endurance Réjean Robitalle

Beaucoup de gens le 10 mars dernier au Salon de quilles Saboca-École de quilles Ghislain Chénier alors que se déroulait le populaire tournoi de quilles Endurance Réjean Robitaille.    

Ronald Mc Gregor , journaliste

Que du plaisir au tournoi de quilles Endurance Réjean Robitaille à Rivière-Rouge.
Que du plaisir au tournoi de quilles Endurance Réjean Robitaille à Rivière-Rouge.
© Photo Information du Nord - Ronald Mc Gregor

« C’est justement Réjean Robitaille de Mont-Laurier qui a organisé ce tournoi et comme il a vu que ça fonctionnait bien, il a étendu ça dans la région » explique Ghislain Chénier. « Le tournoi en fait comporte douze équipes de dix joueurs et le tournoi se dispute, année après année, ici et à Mont-Laurier, car nous avons douze allées de grosses quilles. » La moyenne est barrée à 950 pour le total des cinq joueurs par équipe.

Pendant la tenue du tournoi, dont c’est la 5e année d’existence et qui depuis quatre années se tient aussi à Rivière-Rouge, douze équipes se disputent quatre parties. Puis, les deux équipes aux plus basses moyennes sont éliminées. Les dix autres restantes se disputent alors deux parties et, encore une fois, les deux plus basses moyennes sont tassées de la compétition. Il ne reste que les quatre équipes qui se classeront en finale.

Ferme-Neuve gagne... encore !

C’est l’équipe de Ferme-Neuve qui, pour la 3e année, remporte les grands honneurs à Rivière-Rouge, suivit d’une équipe mixte, l’équipe de Mont-Laurier, où évolue le jeune Justin Vézina (12 ans avec une moyenne au tournoi de 257), la merveille de la région selon son entraineur, M. Chénier, et enfin, en dernière position, l’équipe de Saint-Jérôme. Elles se sont partagé quelque 2 250$ en bourse. Notons que Stéphane Séguin de l’équipe mixte a joué une partie parfaite (300 points/12 abats de suite).

On le voit, le tournoi qui était de prime abord centré près de Mont-Laurier avant de venir jusqu’à Rivière-Rouge a maintenant des tentacules jusqu’à Saint-Jérôme, bien que le noyau se compose de Mont-Laurier, Ferme-Neuve et Rivière-Rouge. Soulignons d’ailleurs que les propriétaires des trois salons sont aussi du tournoi comme joueurs.

« Ce qui est unique à Rivière-Rouge, c’est que le tournoi se dispute sur deux étages, sur deux conditions d’allées différentes » ajoute Ghislain Chénier.

Ce franc succès de tournoi sera suivi d'un autre, plus local, celui de fin de saison les 20 et 21 avril prochain.    

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer