L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
12 mars 2018

Dossier transport électrique

Sylvain Pagé croit au développement du transport électrique

Par Michel Legault. Lorsqu’on demande à Sylvain Pagé, le député de Labelle, si le développement d’un réseau électrique de recharges pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables est important pour les prochaines années, il répond sans détour que cet enjeu sera majeur pour les Québécois.

Le député péquiste de Labelle, Sylvain Pagé, croit que l’économie québécoise bénéficiera de l’arrivée massive des voitures électriques.
Le député péquiste de Labelle, Sylvain Pagé, croit que l’économie québécoise bénéficiera de l’arrivée massive des voitures électriques.
© Information du Nord – Archives

« Les Québécois sont prêts parce que sensibles à la qualité de l’environnement. Ils veulent un véhicule électrique qui utilise une énergie propre, un véhicule Vert », affirme le député de Labelle.

M. Pagé constate qu’il y a encore trois barrières à franchir pour rendre l’utilisation des véhicules électriques vraiment courante. La première est le coût à l’achat, où le défi des constructeurs sera de voir à bonifier et à maintenir une offre vraiment accessible. Du côté du gouvernement, l’élu croit qu’il faudra appuyer les consommateurs par le maintien ou la bonification des incitatifs.

La deuxième barrière touche l’installation de bornes permettant des chargements rapides. Le gouvernement aura à jouer un rôle important pour la mise sur pied d’un réseau de chargement rapide à grande échelle. Pour l’instant, cet encadrement et les objectifs en ce sens sont plutôt flous.

Enfin, la troisième barrière touche l’autonomie des véhicules. Pour 80% des utilisateurs, une autonomie de 200 à 300 km sera suffisante en ville ou en banlieue. Mais pour un usage optimal tenant compte de notre réalité territoriale, il faudra en venir à des véhicules abordables pouvant faire de 500 à 800 km par charge.

Bon pour l’économie

Ce dont on parle peu dans cet enjeu touchant l’électrification du transport, souligne Sylvain Pagé, c’est l’inversion radicale de notre situation économique. Présentement, le fait que nous utilisions des moteurs à essence nuit à la croissance du Québec, car le pétrole est importé à 100%. Le passage à des moteurs électriques, qui utiliseront notre principale richesse première qu’est l’électricité, bouleversera la donne, selon le député.

« Nous passerons ainsi d’une condition perpétuelle de déficit commercial causé par le pétrole à un enrichissement collectif tant énergétique qu’environnemental avec la motorisation électrique », précise-t-il.

2018 étant une année électorale, Sylvain Pagé n’a pu s’empêcher d’annoncer que le Parti québécois proposera aux électeurs de belles solutions innovantes lors de la prochaine campagne. Pour l’instant, il insiste sur les efforts en recherches et développement qu’il reste à faire, tant pour les véhicules d’usage personnel que pour les véhicules commerciaux. Il rappelle notamment que les autobus électriques Lion sont conçus et produits à Saint-Jérôme, mais que le gouvernement actuel ne leur apporte aucune aide. « Il est clair que l’État doit faire sa part et qu’il doit assumer son leadership », conclut Sylvain Pagé.

 

Incitatifs pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable

Il est possible de bénéficier d'un rabais à l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Ainsi les véhicules électriques neufs de moins de 75 000$ ont droit à un rabais de 8 000$ alors que les véhicules électriques dont le prix de détail est entre 75 000$ et 125 000$ ont un rabais de 3 000$. Pour les véhicules hybrides rechargeables neufs dont le prix de détail est inférieur à 75 000$ un rabais de 500$, 4 000$ ou 8 000$ sera appliqué selon la capacité de la batterie électrique.

Pour ceux qui désirent installer à leur résidence une borne de recharge domestique, un montant de 350$ est accordé pour l’achat de la borne et un autre montant de 250$ pour son installation. Pour en savoir plus, il faut consulter le site www.vehiculeselectriques.gouv.qc.ca.

Partager:

À ne pas manquer