L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
24 avril 2018

Rafle dans le cadre du projet Objection

Un homme de L’Ascension relié aux Hell’s Angels est arrêté

L’escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO) ainsi que les Escouades régionales mixtes unifiaient leurs effectifs le 24 avril afin de réaliser des arrestations d’individus reliés à plusieurs réseaux de distribution de stupéfiants qui seraient contrôlés par les Hell’s Angels. Un de ces individus est de L’Ascension. Sauf indication contraire, la source des faits provient de la Sûreté du Québec.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Éric Marchand de L’Ascension est accusé de plusieurs chefs en lien avec les stupéfiants.
Éric Marchand de L’Ascension est accusé de plusieurs chefs en lien avec les stupéfiants.
© Sûreté du Québec

C’est dans le cadre du projet Objection que plus de 60 individus sur 79 ont été arrêtés dans plus de 20 municipalités du Québec et du Nouveau-Brunswick. 

Au fil du temps, l’enquête a relevé que des chapitres des Hell’s Angels de Trois-Rivières, South et de Montréal se partageaient de grands territoires des régions des Basses et Hautes-Laurentides (entre Sainte-Agathe-des-Monts et Mont-Laurier), Lanaudière, le Saguenay et l’Outaouais.

Des arrestations et d’autres à venir

Éric Marchand, 37 ans, de L’Ascension, figure dans la liste des individus arrêtés. Il est accusé de trafic de cocaïne, de complot de trafic de cocaïne et de trafic de méthamphétamine.

Parmi les grands noms, signalons que Daniel-André Giroux, Stéphane Maheu, Kenny Maheu, Massimo Corbin, Dominic Pagé, Keven Sénécal et Louis Matte sont toujours recherchés, tandis que Michel Langlois a été arrêté de même que Carmelo Sacco de Sainte-Adèle qui ne serait pas un Hell’s Angels. Ce dernier est accusé de trafic de méthamphétamine, de trafic de méthamphétamine, de complot de trafic de cocaïne et de trafic de cocaïne.

Belle récolte pour les policiers

Lors du point de presse tenu le 24 avril, la Sûreté du Québeca fait part des récoltes obtenues au cours des perquisitions faites depuis janvier, soit: plus de 2,5M$, 34 armes à feu, 200 000 comprimés, 21 kilos de cocaïne, 5 presses hydrauliques à l’huile de cocaïne, des vestes pare-balles et des vestes à l’effigie des Hell’s Angels.

Plus de 300 policiers ont collaboré à cette enquête. D’autres arrestations pourraient survenir au cours de l’enquête parallèle.

Pour plus d’informations sur l’opération: www.sq.gouv.qc.ca/nouvelles/projet_objection/

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer