L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
2 mai 2018

Grâce à une aide financière de Québec dans les Laurentides

Le pont du ruisseau Froid sera reconstruit en 2018

Afin de rendre la pratique récréative des VHR, Québec accorde une aide financière de 499 052$ à différents clubs et organismes des Laurentides, dont 240 000$ à un club de la Rouge.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Bonne nouvelle pour la sécurité sur les sentiers de VHR des Laurentides: Québec investi près de 500 000$.
Bonne nouvelle pour la sécurité sur les sentiers de VHR des Laurentides: Québec investi près de 500 000$.
© Photo Information du Nord – Ronald Mc Gregor

C’est au Club Sportif les Franc-Nord Macaziens que revient la plus importante, ce 240 000$. Elle sera investie dans la reconstruction du pont du ruisseau Froid, un lien important entre la région des Laurentides et Lanaudière, sur la TC 63.

Le président du club, Serge Mc Donough, est évidemment heureux de cette aide financière, car le pont a besoin d’amour depuis quelques printemps. « Chaque année, au printemps, la glace s’accumule au pont, ce qui crée du danger et de la pression sur le pont. Le courant de ce cours d’eau est important. » De là, la reconstruction plus sécuritaire.

Impossible pour l’instant d’en savoir plus sur les travaux à venir qui seront effectués dès que le terrain le permet.

« L’aide financière annoncée aujourd’hui [le 26 avril] permettra de donner un véritable élan aux clubs de véhicules hors route et aux organismes qui font face à certains enjeux en matière de sécurité et qui poursuivent sans cesse leurs efforts pour assurer la pérennité des sentiers et la sécurité des adeptes.» - Véronyque Tremblay, ministre déléguée aux Transports

La sécurité avant tout

La somme globale accordée dans les Laurentides est puisée du Programme d’aide financière temporaire pour améliorer la sécurité en véhicule hors route, en vigueur jusqu’au 31 mars dernier, était pourvue d’une enveloppe de plus de 10 M$. Le programme existait pour améliorer la sécurité en VHR, certes, mais aussi pour « soutenir la réalisation d’études, de plans et devis, de travaux sur les sentiers de VHR ou les lieux de passage hors sentiers, la tenue d’événements et de formations axées sur la sécurité en VHR, ainsi que l’acquisition de matériel dans le but de renforcer la sécurité dans la pratique du VTT et de la motoneige et d’assurer la pérennité des réseaux de sentiers» comme l’annonçait Québec à l’annonce de l’aide financière. Les sommes s’ajoutent à celles déjà disponibles par l’entremise du volet I – Infrastructures du Programme d’aide financière aux véhicules hors route – Infrastructures et protection de la faune.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer