L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
22 juin 2018

Le 1er juillet dans deux municipalités

Deux lancements de livres dans la région

Deux livres seront lancés dans la région le 1er juillet : l’un à La Minerve et l’autre à Rivière-Rouge (secteur L’Annonciation).

Ronald Mc Gregor , journaliste

Sans l’ombre d’un doute, des descendants d’une famille de La Minerve que l’on pourra suivre le parcours dans l’opus de Suzanne Ally-Grenier, Les familles souches de La Minerve.
Sans l’ombre d’un doute, des descendants d’une famille de La Minerve que l’on pourra suivre le parcours dans l’opus de Suzanne Ally-Grenier, Les familles souches de La Minerve.
© Photo Information du Nord – Archives

Le livre Les familles souches de La Minerve voit enfin le jour. Celui-ci, de la plume de Suzanne Ally-Grenier, a déjà fait l’objet d’un texte dans L’Information du Nord, le 10 janvier. Rappelons que l’auteure était alors à la recherche de familles pour combler les lacunes. Dans ce livre, lancé après la messe du 1er juillet au Petit Musée de La Minerve, le lecteur découvrira les données généalogiques (naissance, mariage et décès) d’une famille, et deux photos de celle-ci en plus du couple souche.

« Mon projet, je le vois comme un dictionnaire généalogique: j’ai déjà 80 familles souches de la municipalité depuis ses débuts jusqu’à environ 1950 », de confier celle qui mange de l’histoire et de la généalogie. Parmi les familles recensées: les Bellefleur, Bisonnette, Després, Grégoire, Labelle, Laberge, Laforest, Létourneau, Monette, Morier, Paiement, Pépin, Poupart et Rousseau.Le livre sera en vente au lancement.

Au cœur de l’humain

Le deuxième livre à paraitre le 1er juillet est celui de Carmen Pelletier, Réflexions d’une Madame Curé aux Éditions Micheline Charette. Ce livre présente une partie du parcours de vie de l’auteure et sa simplicité spirituelle au cœur même de son quotidien, dit la présentation publique disponible sur la façade Facebook. 

« Nous sommes tous en quête de paix, de dignité et de bonheur; un sourire qui nous donne la force de vivre, la douceur d’un toucher qui nous réconforte, un regard silencieux qui nous accueille. Chacune de ces histoires vient de faits vécus. Mon parcours en pastorale m’a permis de découvrir Dieu au cœurde l’humain et de la nature dans toutes ses splendeurs, sa lumière, ses couleurs, l’infiniment grand et l’infiniment petit. »

Réflexions d’une Madame Curé, c’est le premier livre de l’auteure, qui vit dans les Laurentides depuis plus de 50 ans. Il sera lancé en l’église de L’Annonciation, 125, rue L’Annonciation Sud, entre 14h et 16h.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer