L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
6 novembre 2017

Élections municipales générales 2017

Denis Charette et son équipe arrachent les votes à Rivière-Rouge

Option Citoyens - Équipe Charette a remporté les suffrages de Rivière-Rouge avec une majorité écrasante sur tous les postes en élection.

Ronald Mc Gregor , journaliste

Option Citoyens - Équipe Charette, au petit matin, fatiguée, mais heureuse d’occuper tous les postes au conseil de Rivière-Rouge: Karine Bélisle, Carole Panneton, Robert Lambertz, Denis Charette, Alain Otto, Andrée Rancourt et Denis Brabant.
Option Citoyens - Équipe Charette, au petit matin, fatiguée, mais heureuse d’occuper tous les postes au conseil de Rivière-Rouge: Karine Bélisle, Carole Panneton, Robert Lambertz, Denis Charette, Alain Otto, Andrée Rancourt et Denis Brabant.

Le taux de participation dans la ville s’élève à 56,4%, et, sur les 4 113 électeurs inscrits, 2 227 votes sont valides et 42 ont été rejetés.

Denis Charette a récolté 62,45% des voix, contre 25,08% pour la mairesse sortante Déborah Bélanger et 12,47% pour le candidat indépendant à la mairie, Johan Sarrazin. Au poste #1, Denis Brabant l’emporte avec 68,84% tandis que Claude Paradis récolte 31,16% des voix. Quant à Carole Panneton, elle obtient 57,88% au poste #2, suivie de Paulette Valiquette avec 21,10% et Pierre Telmosse avec 21,02%.

Le siège #3, celui du secteur Sainte-Véronique et convoité par trois candidats, revient à Robert Lambertz avec 47,74% des voix, suivi de Johannne Thériault (26,24%) et Denis Lacasse (26,02%). Au lendemain de son anniversaire de naissance, le candidat Alain Otto arrache le siège #4 avec 71,78% des voix suivi par Claude de Grandpré avec 28,22%. Le poste #5 est maintenant celui de Karine Bélisle qui avec 72,91% a éclipsé la candidate Lison Poliquin qui a obtenu 27,09% votes. Enfin, au poste #6, la victoire est à Andrée Rancourt qui a récolté 68,23% des voix contre André Tremblay, qui sort de cette course avec 31,77%.

Saisir l’opportunité du changement

Le nouveau maire, Denis Charette, est enthousiaste de travailler avec son équipe et de mettre en branle ce qu’il a prêché au long de la campagne. « On a dit que l’on va répondre aux attentes des gens, même si elles sont élevées. Je crois qu’il y a eu beaucoup de travail à faire, mais on va se retrousser les manches. Ce soir est un moment festif, réjouissant et l’équipe a été élue au complet: ça nous donne du gaz pour les prochaines semaines » confie le maire à 3h du matin, sur les lieux du décompte.

Denis Charette est certain que la population voulait du changement. « Je pense qu’elle a saisi l’impulsion du moment, l’opportunité du changement. Le fait d’avoir été sur le terrain, d’avoir visité 85% de Rivière-Rouge a sûrement fait la différence. » Il est, comme beaucoup dans la Ville, fier de la participation citoyenne. « Je n’ai jamais vu ça cette réaction des gens pour la politique municipale, eux qui s’étaient dissociés de ça, sont revenus. »

La nouvelle équipe devra travailler avec le budget, qui sera déposé d’ici quelques semaines, mais le maire a aussi des plans d’avenir. « Mon objectif, c’est de prendre ce budget et repartir avec un nouveau budget. On doit vivre avec celui qui sera présenté, mais déjà en janvier, on va travailler le prochain en évaluant chaque poste de dépenses. L’objectif, c’est de voir différemment pour optimiser les coûts. »

En terminant, soulignons l’important retard, comme en 2013, des urnes en provenance du secteur Sainte-Véronique qui a eu pour effet de révéler les résultats officiels vers 4h30 du matin.

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel