L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
6 octobre 2017

Au centre sportif et culturel de la vallée de la Rouge

L’Équipe Charette dévoile un plan d’action ambitieux

Depuis des mois l’Équipe Charette se dit d’être l’option citoyen, celle qui veut gouverner avec la population dans la mesure du possible. Le 5 octobre, elle a présenté devant une bonne salle, son plan d’action attendu.

Denis Charette a tenu le micro bien à lui au cours de la rencontre publique du 5 octobre qui a remporté un succès au-delà de ses espérances si l’on en croit ce qu’il a dit.
Denis Charette a tenu le micro bien à lui au cours de la rencontre publique du 5 octobre qui a remporté un succès au-delà de ses espérances si l’on en croit ce qu’il a dit.
© Information du Nord - Ronald Mc Gregor

Depuis des mois l’Équipe Charette se dit d’être l’option citoyen, celle qui veut gouverner avec la population dans la mesure du possible. Le 5 octobre, elle a présenté devant une bonne salle, son plan d’action attendu.

Grosso modo, le discours du chef Denis Charette a bel et bien reflété cette façon de vouloir travailler à l’hôtel de ville. Il ne reste qu’à voir l’application de ce programme ambitieux, qui demandera beaucoup de temps à accomplir sans doute, mais qui représente un changement. « Faire la différence ensemble » est la devise de l’équipe composée de Denis Charette, Alain Otto, Robert Lambertz, Andrée Rancourt, Carole Panneton, Denis Brabant et Karine Bélisle.

Les grandes lignes

Sur support PowerPoint, les grands axes du plan d’action y passent: le développement économique, culturel et social, assouplir la règlementation municipale, la mise en place d’un catalyseur de projets de développement pour augmenter la richesse collective, supporter le développement et le marketing récréotouristique, être proactif et avoir une vision d’avenir, diminuer l’endettement et créer des fonds de réserve, établir un processus d’amélioration continue et d’efficience des services.

Aussi, présenter un bilan annuel des dépenses, des réalisations et des services, un partenariat avec les municipalités, miser sur la force de la collectivité, partager et mettre en commun les ressources, créer des liens de confiance et de collaboration, une image de marque pour la ville, donner à la ville toute sa notoriété et la dynamiser, mettre en place des moyens efficaces d’informer la population, la participation citoyenne, rendre compte à la population de leurs actions, consulter la population en créant un groupe témoin, créer un environnement sain et sécuritaire pour les citoyens, développer des infrastructures accueillantes et mettre à niveau celles existantes et enfin, laisser un héritage aux générations futures.

Rétention des jeunes

On aurait aimé que les autres candidats se prononcent sur certains points, mais ce n’était pas le but de la soirée, semble-t-il, peut-être le 23 octobre prochain lors de la soirée publique organisée par le Comité des citoyens de Rivière-Rouge (détails à venir).

Après la rencontre, Denis Charette a expliqué d’un bloc son point de vue sur la rétention des jeunes.

 « Le CISSS est un gros employeur avec près de 1200 emplois de qualité. On peut remplacer beaucoup de gens qui part à la retraite, mais ça serait bien que du côté scolaire, on offre des programmes pour former les jeunes et aussi, les accueillir en faisant une promotion des emplois disponibles et l’accueil dans notre ville. S’asseoir avec les employeurs s’avère important, car il ne faut pas oublier que ces jeunes s’achèteront peut-être une maison, fonderont une famille, feront rouler l’économie locale tout en utilisant nos infrastructures locales. C’est comme ça que l’on va attirer les jeunes et les garder avec nous. »

Partager: