Sections

Échos du conseil de Rivière-Rouge


Publié le 10 août 2017

Hôtel de ville de Rivière-Rouge

© TC MEDIA - RONALD Mc GREGOR

Par Denyse Perreault/Collaboration spéciale. Voici le suivi de l’assemblée mensuelle du conseil, qui s’est déroulée à Rivière-Rouge le lundi 7 août.

Le conseil a entériné l’achat d’un camion Freightliner diésel neuf, à six roues, doté d’équipements de déneigement et d’une benne quatre saisons. Il en coûtera 223 260,93$ aux contribuables, une fois les taxes récupérées, soit la totalité de la TPS et 50% de la TVQ.

Un mandat professionnel a été accordé à la firme d’ingénierie N. Sigouin Infra-conseils inc. pour préparer les documents destinés à l’appel d’offre pour la recherche sur les eaux souterraines, en lien avec l’alimentation en eau potable.

On a renouvelé une partie de l’équipement du camping Sainte-Véronique, en changeant 20 foyers, au coût de 6 126, 20$ plus taxes. Le remplacement de 50 tables de pique-nique a nécessité la somme de 11 750$ plus taxes, tandis qu’un montant de 5 650$ plus taxes servira à la réfection d’une partie du toit de la salle commune.

Suite au départ d’Annabelle Pilote, la municipalité a embauché Sandrine Emmanuelle Séchaud au poste d’officier en bâtiment.

Précisons enfin que la Ville de Rivière-Rouge a fait une demande de subvention auprès de Tricentris (un centre de tri), qui, si elle l’obtient, rapportera 50 cents par habitant. À la demande de la Fondation de la MRC d’Antoine-Labelle pour l’environnement, la municipalité s’est engagée à verser la moitié de la somme obtenue (soit 25 cents par habitant), pour soutenir les activités de la Caravane de l’environnement. Le montant restant sera consacré à l’achat d’un bac à trois compartiments (matières organiques, recyclage, déchets) pour l’aréna.