MRC d'Antoine-Labelle : gare à la fraude sur Internet

Salle des nouvelles L'Information du Nord infonord.redaction@tc.tc Publié le 25 mars 2016

Quelques personnes dans la MRC d’Antoine-Labelle ont été récemment victimes de fraude sur Internet.

© Depositphotos

Les policiers de la Sûreté du Québec désirent rappeler quelques conseils de sécurité, afin d’éviter les fraudes par Internet auprès de la population du territoire de la MRC d’Antoine-Labelle.

À quelques reprises au cours de la dernière semaine, des suspects ont ciblé des gens et tenté de leur soutirer un montant d’argent.  Les cibles recevaient un courriel indiquant qu’ils avaient visité des sites contenant de la pornographie juvénile, et qu’ils devaient payer une amende faute de quoi ils feraient l’objet d’une arrestation.

Le courriel acheminé par les fraudeurs comporte un logo qui semble officiel, à l’effigie d’un service de police,  porte la mention « cyber police », et inclut un lien permettant à la personne ciblée de faire un paiement avec une carte de crédit.

Les policiers désirent aviser la population qu’ils ne communiquent jamais avec des citoyens de cette façon pour obtenir le versement d’une amende, et n’ont jamais recours à un service de virement d’argent. En cas de doute, et avant d’autoriser tout paiement, communiquez avec votre service de police local.

Les policiers incitent les citoyens à être vigilants et invitent la population à signaler à leur service de police local, tout acte frauduleux, tels que la fraude grands-parents, le vol d’identité et la fraude par Internet. Rappelons que la fraude est un acte criminel; qu’elle soit commise sur Internet, par téléphone, en personne ou à l’aide d’un dispositif informatique, elle doit être signalée le plus tôt possible aux policiers et au Centre antifraude du Canada.

En manchette

« Maintenant, on est plus dans le convaincre que dans le forcer! »

Par Luc Bélisle - Le Courant. Le Regroupement des associations pour la protection des lacs et cours d’eau des Hautes-Laurentides (RAP-HL), qui existe maintenant depuis 10 ans, tenait son 6e forum samedi dernier à Lac-Saguay. « Maintenant, on est plus dans le convaincre que dans le forcer! », affirmait le président du RAP-HL, Louis Internoscia, pour qui la rencontre aura été populaire et fructueuse avec un accent mis sur la concertation.

Des nichons…en coton

Par Denyse Perreault. Lorsqu’elle parle des nichons de coton, Nicole Tremblay, résidente de Mont-Tremblant, dit qu’elle a agi avec son cœur, sous le coup de l’inspiration.

MRC d'Antoine-Labelle : gare à la fraude sur Internet

Salle des nouvelles L'Information du Nord infonord.redaction@tc.tc Publié le 25 mars 2016

Quelques personnes dans la MRC d’Antoine-Labelle ont été récemment victimes de fraude sur Internet.

© Depositphotos


Les policiers de la Sûreté du Québec désirent rappeler quelques conseils de sécurité, afin d’éviter les fraudes par Internet auprès de la population du territoire de la MRC d’Antoine-Labelle.

À quelques reprises au cours de la dernière semaine, des suspects ont ciblé des gens et tenté de leur soutirer un montant d’argent.  Les cibles recevaient un courriel indiquant qu’ils avaient visité des sites contenant de la pornographie juvénile, et qu’ils devaient payer une amende faute de quoi ils feraient l’objet d’une arrestation.

Le courriel acheminé par les fraudeurs comporte un logo qui semble officiel, à l’effigie d’un service de police,  porte la mention « cyber police », et inclut un lien permettant à la personne ciblée de faire un paiement avec une carte de crédit.

Les policiers désirent aviser la population qu’ils ne communiquent jamais avec des citoyens de cette façon pour obtenir le versement d’une amende, et n’ont jamais recours à un service de virement d’argent. En cas de doute, et avant d’autoriser tout paiement, communiquez avec votre service de police local.

Les policiers incitent les citoyens à être vigilants et invitent la population à signaler à leur service de police local, tout acte frauduleux, tels que la fraude grands-parents, le vol d’identité et la fraude par Internet. Rappelons que la fraude est un acte criminel; qu’elle soit commise sur Internet, par téléphone, en personne ou à l’aide d’un dispositif informatique, elle doit être signalée le plus tôt possible aux policiers et au Centre antifraude du Canada.