Les forêts épargnées par le feu en mai

Bilan de la SOPFEU


Publié le 2 juin 2017

Le mois de mai 2017 est le premier, en plus de 30 ans, à avoir enregistré aussi peu d’incendies de forêt.

©TC Media – Archives

Du jamais vu depuis plus de 30 ans, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) enregistre le plus petit nombre d’incendies à pareille date.

Le printemps tardif marqué par des précipitations régulières, et souvent importantes, a grandement contribué à réduire le nombre de feux de forêt. En collaboration avec les pompiers municipaux, la SOPFEU est intervenue sur 28 brasiers au cours du mois de mai. Depuis le début de la saison, 53 feux ont affecté une superficie de 83.4 hectares. La moyenne des dernières années se situe plutôt à 207 incendies et 28 983.6 hectares touchés à pareille date.

Le mois de juin marque le début des activités estivales comme la pêche, la randonnée et le camping. La prudence est de mise si vous utilisez le feu pendant ces activités en forêt. Bon an mal an, les feux de camp sont responsables de près de 50 incendies de forêt.

Afin d’éviter le pire, avant d’allumer un feu de cuisson ou un feu de camp, informez-vous sur le danger d’incendie pour votre région. Il est disponible sur les panneaux d’inflammabilité installés sur tout le territoire, sur le site internet et sur l’application mobile de la SOPFEU offerte gratuitement pour Android et iOS.

La SOPFEU recommande également l’utilisation d’un sac à eau qui vendu dans plusieurs magasins de plein air. Il permet de bien éteindre son feu de camp et d’éviter qu’il se propage à la forêt environnante.