«Maintenant, il faut trouver qui a fait ça» - Yves Lévesque

Audrey Leblanc audrey.leblanc@tc.tc Publié le 13 décembre 2015

2634868

«Avait-on déjà fouillé l’endroit?» Voilà la première question que se pose le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, après avoir appris la triste nouvelle concernant la découverte des restes de Cédrika Provencher.

«Ce n’est pas le dénouement qu’on aurait tous souhaité, admet-il. On aurait aimé la retrouver en vie. C’est pénible. Au moins, les parents peuvent vivre leur deuil. J’espère seulement, maintenant, qu’on trouvera celui ou celle qui a fait ça et que cette personne sera traduite en justice. Après, on pourra fermer le chapitre.»

Samedi, M. Lévesque participait justement au tournage du documentaire «Cédrika» du cinéaste Stephan Parent. Ce documentaire devait aider à faire avancer les recherches. 

En manchette

«Maintenant, il faut trouver qui a fait ça» - Yves Lévesque

Audrey Leblanc audrey.leblanc@tc.tc Publié le 13 décembre 2015

2634868


«Avait-on déjà fouillé l’endroit?» Voilà la première question que se pose le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, après avoir appris la triste nouvelle concernant la découverte des restes de Cédrika Provencher.

«Ce n’est pas le dénouement qu’on aurait tous souhaité, admet-il. On aurait aimé la retrouver en vie. C’est pénible. Au moins, les parents peuvent vivre leur deuil. J’espère seulement, maintenant, qu’on trouvera celui ou celle qui a fait ça et que cette personne sera traduite en justice. Après, on pourra fermer le chapitre.»

Samedi, M. Lévesque participait justement au tournage du documentaire «Cédrika» du cinéaste Stephan Parent. Ce documentaire devait aider à faire avancer les recherches.