L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
2 novembre 2017

Une autre menace à prendre au sérieux

Il y a des sangliers dans votre région? Ne tirez pas !

Le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec souhaite la collaboration de la population afin qu’elle signale la présence de sangliers en milieu naturel.   

Ronald Mc Gregor , journaliste

Le sanglier en liberté au Québec représente une menace que le gouvernement prend au sérieux.
Le sanglier en liberté au Québec représente une menace que le gouvernement prend au sérieux.
© Information du Nord - Archives

« Le sanglier est considéré comme l’une des espèces exotiques envahissantes les plus néfastes au monde puisqu’il se reproduit très rapidement et qu’il peut causer des dommages importants aux récoltes et aux écosystèmes »explique le Ministère dans un envoi médiatique daté du 1er novembre. C’est pourquoi les citoyens et les chasseurs sont sollicités afin qu’ils signalent sans délai toute observation de l'animal dans la nature. Il pourra rapidement procéder à des opérations de capture efficaces.

L’espèce a d’ailleurs été observée dans quelques régions du Québec. En octobre 2016, dans la région du Centre-du-Québec, dont les communautés urbaines principales sont Drummondville et Victoriaville, le Ministère a amorcé des opérations ayant pour but d’éradiquer les sangliers qui se reproduisent dans la nature. La récupération des sangliers qui se sont échappés de leur enclos de garde en captivité est aussi dans les démarches.

Chasse interdite

Le Ministère rappelle aux chasseurs que, sur le territoire du Québec, la chasse au sanglier en liberté est interdite.

« En effet, comme le sanglier est un animal très intelligent, s’il est dérangé ou si l’on fait feu sur lui, il deviendra craintif et se dispersera sur un plus grand territoire, ce qui compromettra l’efficacité des opérations de capture menées par le Ministère. »

Pour signaler toute observation de sanglier, communiquez avec SOS Braconnage au 1-800-463-2191 ou par courriel à l’adresse centralesos@mffp.gouv.qc.ca.

Vous voulez en savoir plus long sur cet animal ? Visitez la page du Ministère au http://bit.ly/2io7xb9    

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel