L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
2 novembre 2017

Colliger les données est soudainement plus rapide

Le Salon et école de quilles Saboca investit dans la modernité

Un nouveau système informatique plonge le Salon et école de quilles Saboca en pleine modernité. Les joueurs connaissent maintenant leur moyenne en près de 5 minutes. Avant, c’était au bout de quelques jours.   

Ronald Mc Gregor , journaliste

Ghislain Chénier est fier du nouveau système informatique qui gère maintenant le jeu des clients du salon de quilles.
Ghislain Chénier est fier du nouveau système informatique qui gère maintenant le jeu des clients du salon de quilles.
© Photo Information du Nord – Ronald Mc Gregor

Ghislain Chénier, gérant du salon situé à Rivière-Rouge, se réjouit de cette acquisition importante pour son entreprise de loisir. Le système informatique Conqueror est en fonction depuis quelques semaines et les joueurs sont ravis. Il fait quoi, ce système ?

« Il sert à la gestion de ligues. C’est lui qui comptabilise toutes les moyennes, les données et les "scores" des joueurs. On a même la vitesse de la boule grâce à un radar qui nous indique aussi si le lancer est régulier ou non. C’est un très bel outil. » Des écrans posés devant les allées défilent, entre autres, les noms des joueurs et les données.

Belle économie de temps

Auparavant, l’ajout des statistiques se faisait tout bonnement à la main. Une corvée de moine, mais qui aujourd’hui est résolue grâce au système. « Avant, l’on entrait tout dans un autre ordinateur, un autre logiciel, et il y avait comme deux manutentions de données. Cela occasionnait des erreurs. C’est fini avec le nouveau système puisqu’il récolte les données instantanément et l’on a qu’à les récupérer sur demande. »

Avec sensiblement le même nombre de ligues, Ghislain Chénier jure que colliger les données demandait, il n’y a pas bien longtemps, jusqu’à huit heures de travail alors qu’il suffit maintenant d’attendre environ 10 minutes par ligue pour des résultats. « Quand la ligue finit de jouer, un joueur peut donc connaitre sa moyenne et les présidents de ligue ont accès rapidement aux résultats des parties qui se sont jouées. »

L’investissement de 100 000$ pour le système Conqueror sera évidemment rentable au fil des ans et c’est un ajout de plus pour l’endroit qui maintient une bonne réputation dans les Laurentides.

Près de 180 joueurs évoluent au Salon et école de quilles Saboca.

Partager:

Ronald Mc Gregor , journaliste

  • Courriel